Alter Ego et Sirius

Table des matières


Aujourd'hui je vais te parler rapidement de deux œuvres one-shot qui se lisent bien et qui ne sont liées que par la sensibilité d'une même créatrice que j’ai adoré découvrir, Ana C. Sánchez.

Je n'avais jamais eu de manga en un seul tome donc c'est aussi une découverte de format.

Deux filles dessinées en manga qui sautent ensemble et se tiennent les mains les genoux pliés, l'une est brune, cheveux raides avec des yeux miel et un sautoir autour du cou avec en pendentif un petit sablier, elle porte un jean, un t-shirt à manches longues et une petite veste sans manches, des bottines à talons, l'autre est chataîn, yeux bleus, avec une queue attachée sur le côté, une robe courte, des collants noirs, des bottines marrons et une veste en pull. La première a l'air enjouée et fait un signe de v avec la main gauche, alors que la deuxième rougit, les deux se tiennent la main.Deux filles sur la plage, l'une tenant l'autre par la taille. La première est blonde, cheveux longs, elle a une chaine avec des étoiles dans les cheveux et un collier choker, elle sourit les yeux fermés. La deuxième est brune, cheveux en carré, les yeux verts, elle a l'air plus renfermée, néanmoins sa posture montre qu'elle va vers l'autre, le corps en mouvement vers elle, les bras écarté, comme si elle se laissait guider dans une danse.

Le style

Ces deux œuvres n'ont aucun lien scénaristique, aucune intrigue, aucun personnage en commun. En revanche, les deux abordent le thème des relations lesbiennes avec des personnages qui sont tellement humains, même sur un seul tome on arrive à sentir de la profondeur. Cerise sur la chantilly du gâteau, on a des personnages qui combattent leurs doutes, leurs obsessions, leurs défauts du quotidien (genre la jalousie1, etc.), ça change des protagonistes souvent moralement parfaits2.

Ce que j'aime, c'est que ce n'est pas non plus grandiloquent, ce sont des défauts tels quels, ni exagérés ou extraordinaires, ils ne sont pas pour autant minimisés, ce sont en fait nos défauts du quotidien, en tout cas, même si je ne suis plus lycéenne et même si je n’ai jamais été une joueuse pro de tennis, je me suis quand même bien identifiée 😊.

Cependant, concision oblige, la résolution de ces obstacles est parfois totalement en dessous du challenge qu’ils représentent pour le personnage. Mais c'est normal et c'est aussi ce qui fait le charme de ces histoires.

1

Message préventif : non, la jalousie n'est pas un signe d'amour, c'est La manifestation d'une insécurité plus ou moins profonde. Ce n'est pas "mignon", c'est une chose qu'il faut traiter.

2

En vrai, c’est pas si rare, mais comme j’adore les obstacles internes, j’y prête beaucoup plus attention, c’est un biais chez moi.

Justement, en parlant de concision…

La découverte du format court

Je suis consciente que tu as peut être déjà une expérience des formats courts, mais ce n'était pas encore trop mon cas. Du moins, pas en manga. J'ai toujours d'emblée commencé à me lancer dans des séries plus ou moins longues, et même si je me trouve aujourd'hui ridicule, j'étais loin de me douter qu'en manga aussi, les formats courts, voire one-shot, existent.

En tout cas, je trouve ce format particulièrement adapté à ce type de lectures et à mon rythme. Même si j'aime les grandes sagas, une lecture unitaire ou courte permet d'avoir un sentiment de complétude plutôt agréable3.

Donc merci à la créatrice d'Alter Eco et de Sirius. Je n'en dis vraiment que peu car ce sont des formats tellement courts que je ne voudrais pas spoiler, mais j'ai adoré la patte graphique autant que l'écriture. D’ailleurs, je trouve qu’il y a une belle harmonie entre le dessin et le scénario, pour les deux ouvrages le dessin est d’ailleurs différent et je trouve qu’il correspond bien à l’histoire.

3

En plus, cela évite d'arriver au cliff hanger d'un tome et devoir attendre le suivant, parfois très longtemps... Et quant il arrive, avoir perdu le fil de sa lecture...

À ce propos, parlons d'elle !

Ana C. Sánchez

Ana C. Sánchez est une artiste mangaka qui réside en Espagne (🇪🇸❤️‍🔥) elle est présente sur twitter (@kumanakris) et sur instagram (kumanakris).

J'ai découvert son univers en rédigeant cet article, et comment vous dire... Je suis tombée sous le charme de ses dessins. (En plus elle prend des commandes je crois <3) .

Enfin bref, j'ai hâte de lire et d'écrire un article sur une autre de ses œuvres : Limbo ❤.

Une couverture sous fond rouge-rose, une jeune fille avec des cheveux rouges, un manteau en fourrure, un pendentif en forme de clé, des gants noirs, un short noir et des collants à motifs blancs. Elle a un œil vert et un œil blanc, sa main droite est tournée vers cet œil duquel émane des particules comme du verre cassé. Sa main gauche est avancée vers l'avant et un tourbillon blanc semble se former dans sa paume.

PS : Apparemment Alter Ego 2 est en préparation. Bon, tant pis pour le one-shot, mais j'ai vraiment hâte !

Gracias Ana ❤