La Fille dans l'écran

Table des matières


Deuxième lecture du mois, et pas des moindres. C'est sans doute une des rares fois où je me suis efforcée de ne pas tout lire d'une traite, histoire de faire durer le plaisir. Et vraiment, j'ai tellement bien fait ! Je t'en parle juste en dessous 👇.

L’histoire

Je ne dirai rien de plus que ceci : « deux femmes, que l'Atlantique sépare, se rencontrent sur Internet » je te laisse combler les trous jusqu'à ce que tu craques pour le lire, hé hé.

Cette bande dessinée a été réalisée par deux autrices et illustratrices, Lou Lubie et Manon Desveaux, et éditée chez Marabulles.

Couverture de la bande dessinée, un dessin avec deux femmes qui s’embrassent, celle de gauche est dessinée en noir et blanc, elle est brune, cheveux longs, avec un pull large, elle est à son bureau et à la fenêtre il fait nuit, celle de droite est en couleurs, elle est châtain les cheveux courts en carré plongeant, elle e une chemise ouverte, les manches retroussées et en jupe, elle est aussi à son bureau, il fait jour et il neige à sa fenêtre, et seul un écran les sépare, celle de droite le franchit en se levant et les mains posées à son bureau, pour se pencher et embrasser celle de gauche.

Les sujets abordés

Déjà, on a le sujet principal assez évident, qui se construit petit a petit.

Bon, alors, cela reste trop rapide pour moi dans la lecture1 MAIS :

  1. dans la diégèse, c'est en réalité beaucoup plus long que ça, il se passe parfois des jours entre deux pages
  2. C'est pour ça, aussi, que j 'ai voulu prendre le temps de le lire à mon rythme.
1

Il faut dire que je suis du genre hyper lente habituellement sur ces sujets.

Ensuite viennent d'autres sujets, qui ont leur importance dans l'intrigue, de mémoire, les autrices parlent par exemple du jugement parental sur les professions artistiques ou encore de L'anxiété sociale2. J'y ai aussi retrouvé le passage à la 30 aine et la relation avec les parents à cet âge. Et puis les questionnements pré coming out sur son orientation, la confrontation aux avis des proches qui peut être dure3...

Certes le format fait que ces sujet son traités peut-être un peu rapidement, mais au moins ils sont bien présents et non pas inexistants ❤ et ça fait simplement du bien.

2

J’ai été très touchée par la représentation d'ailleurs.

3

J’en sais quelque chose, et quand on l’a vécu, ça fait aussi du bien de le retrouver dans des œuvres, on se sent moins seule, on a moins l’impression que c’est nous le problème, et ça, c’est tellement important.

La cerise sur le Gâteau

En plus donc du fond et de sa représentation graphique appréciable, je suis super impressionnée de la manière dont l'œuvre a été réalisée, à deux mains (tant pour l'écriture que pour l'illustration) et à distance sur une bonne partie. Les œuvres en tandem ou en groupe ont décidément une place particulière dans mon cœur.

C’est une petite prouesse que nous proposent Lou Lubie et Manon Desveaux, elles ont même réalisé certaines planches à deux, donc non seulement les illustrations sont de bout en bout cohérentes, mais en plus, elles se mêlent hyper bien l’une à l’autre !

C’est vraiment au delà du fond, une œuvre d’art en tant que telle juste pour ça, en tout cas cela reste mon point de vue.

Le côté perso.

Bref,

Inutile de te dire que j’ai été touchée par cette œuvre4 mais aussi parce qu’au lieu d’avoir un point de vue adolescent, j’ai eu plaisir de trouver ici des problématiques un peu plus adultes, et j’avoue que cela me manquait un peu.

4

Il faut dire que tout ce qui concerne de près ou de loin ce genre de relations me touche de base, vu que je suis concernée (et un peu en saturation des relations hétéros qu’on voit absolument partout, tout le temps) ❤️🧡💛💚💙💜.

Je me suis aussi bien retrouvée entre ces deux personnages via leur vécu, car on parle aussi de rapport au travail, de rapport à la famille, des inquiétudes et des normes, enfin, ça c’est ce que j’y ai lu, il est possible que tu n’y découvres pas les mêmes choses, mais dans tous les cas, c’était une belle lecture.

J’aurais aimé passer un peu plus de temps avec Coline et Marley, merci aux autrices pour cette belle histoire.